Laurent5

Je suis devenu un Chanteur de Lorraine en septembre 2005! Très à l’aise avec les notes et les gens, grâce à cette chorale, je me suis rapidement intégré à la vie culturelle de Lorraine, la ville où je m’étais établi quelques mois auparavant. Chanter, un passe-temps qui m’habitait depuis ma plus tendre enfance, et qui, alors, prenait la forme d’un projet de retraite. Je suis aujourd’hui le plus ancien membre actif de la chorale après les Penner, et aussi le plus âgé. Le chant choral me garde jeune malgré tout, de cœur et d’esprit. Quelle belle activité culturelle et sociale!

Laurent Berthiaume


Je caressais un grand rêve; celui de faire partie d’une chorale. Ce fut chose faite en février Claire22015, alors que je me joignais aux Chanteurs de Lorraine. Bien que je travaillais quatre ou cinq jours par semaine, j’ai pu relever le défi d’apprendre et de maîtriser toutes les œuvres et de me rendre jusqu’aux concerts de juin 2015. L’accueil chaleureux et la gentillesse des choristes m’ont grandement aidée à persévérer. Je me suis si bien intégrée qu’aujourd’hui, j’ai le plaisir de présider ce chœur. Et que dire des bienfaits du chant choral? Ils sont nombreux, autant sur le plan physique qu’émotionnel. Alors, pourquoi s’en passer?

Claire Michaud


JeanVernierLa musique… le chant… le mélange des voix, femmes et hommes…. les styles… quelle belle découverte! Curieux de nature, une circonstance particulière m’a amené à me joindre à une chorale, moi qui n’avais jamais chanté! De semaine en semaine, j’ai tranquillement intégré cet univers fascinant où tous et chacun, avec nos personnalités uniques, nos profils d’expériences très différents, allons dans le même sens dans un contexte créatif. Le chant nous ouvre au monde! Il me nourrit le cœur et l’esprit.

Jean Vernier


Photo Joanne

D’aussi loin que je me souvienne, j’ai toujours chanté, on me disait : tu as une jolie voix et une bonne oreille, mais moi je chantais avec mon cœur… Depuis janvier 2017 je fais partie de la chorale Les Chanteurs de Lorraine et maintenant, pour mon plus grand bonheur, j’apprends à chanter aussi avec ma tête, mon ventre, les deux pieds bien plantés dans le sol. Avec les techniques et les bons conseils de notre chef de chœur, madame Sandra Penner, avec l’aide de choristes chevronnées qui sont toujours prêtes à répondre à mes nombreuses questions, toujours avec bienveillance, j’ai pu chanter des œuvres comme le Requiem de Faure et le Messie de Haendel. Je travaille fort, mais j’en retire une grande satisfaction personnelle.  Quel privilège de chanter avec toutes ces belles personnes!

Joanne St-Louis